L’hypermétropie

L’hypermétropie, ou hyperopie, n’est pas une pathologie (maladie), c’est un défaut visuel.

Un œil hypermétrope est un œil géométriquement trop court, il peut être aussi insuffisamment «fort» en puissance dioptrique. L’image se forme donc en arrière de la rétine.

oeilhypermetrope

Sans équipement optique, contrairement au myope, l’hypermétrope peut fournir un effort de mise au point, le réflexe d’accommodation, pour obtenir une vision nette. Cet effort visuel est nécessaire en vision de loin, mais plus encore en vision rapprochée, c’est pourquoi c’est en vision de près que la vision se trouble. Cet effort permanent peut provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête qui sont facilement évitables en portant une correction optique adaptée.

Chez l’enfant, une accommodation trop importante peut provoquer un strabisme, il est donc essentiel de dépister l’hypermétropie tôt, d’autant plus si un membre de la famille est strabique.

– Les symptômes de l’hypermétropie :

Suivant le degré d’hypermétropie, l’âge, la sollicitation de la vision rapprochée, le sujet arrive plus ou moins bien à ” accommoder ” , c’est-à-dire à auto-compenser son défaut visuel, les symptômes sont donc plus ou moins perceptibles.
La vision de loin est généralement bonne, mais la vue de près est fatigante et se trouble.
Peuvent s’en suivre des maux de tête, de la fatigue visuelle…

Les commentaires sont fermés.